Adénome de la prostate

La prostate est une glande qui se situe au dessous de la vessie à travers laquelle passe le canal urinaire (uréthre).

La partie centrale de cette glande augmente de volume avec l’âge : c’est l’Hypertrophie Bénigne de la prostate ou adénome de prostate.

Les symptômes les plus fréquents sont: une difficulté d'uriner, gouttes retardataires,difficulté à initier la miction, des mictions fréquentes, des envies pressantes pour faire pipi et se lever la nuit plusieurs fois.

Le bilan comporte un examen par l'urologue. Un ECBU, un dosage de la créatinine et une échographie de l'appareil urinaire sont souvent demandés.

LE TRAITEMENT MEDICAL


 Lorsque les symptômes impactent la qualité de vie, un traitement peut/doit être proposé. 
Il existe plusieurs traitements médicamenteux à différents mode d’actions.
Ces traitements seront pris au long cours et réajustés par votre urologue selon l'évolution des symptômes.
 Quand les traitements médicaux ne suffisent plus ou si les problèmes urinaires se compliquent (rétention d’urineinsuffisance rénaleinfectionscalculs de vessie…) il faut envisager un traitement chirurgical qui consiste à désobstruer la prostate. Cette intervention n’est pas une prostatectomie totale (ablation de toute la glande pour cancer) et n’a pas les mêmes risques de conséquences sur la continence urinaire et ne provoque pas de troubles de l’érection.
 

L'ENUCLEATION ENDOSCOPIQUE DE LA PROSTATE: le traitement du XXIème siècle


Depuis quelques années, l'énucléation endoscopique de la prostate s'impose comme le nouveau "Gold standard" pour le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Le tissu n'est plus "raboté" mais complètement énucléé comme une noix. 
Cette technique a l'avantage de réunir l'efficacité à long terme de la chirurgie ouverte et le caractère mini-invasif de la chirurgie endoscopique.
Le gros volume prostatique ne représente plus une contrainte et même des prostates de plus de 200 gr sont opérées par les voies naturelles sans cicatrice avec une sortie du patient le lendemain de l'intervention!
Depuis 2016, cette technique est arrivée dans quelques centres tunisiens.

Les techniques classiques


Énucléation et Résection endoscopique de la prostate (un rabotage de la prostate). La résection de la prostate est historiquement la référence à laquelle toutes les procédures chirurgicales du traitement de l'hypertrophie de la prostate se comparent. L'énucléation est promise de remplacer la résection comme standard sur la base de plusieurs publications scientifiques démontrant ses résultats équivalents sinon supérieurs, et son moindre pourcentage de complications post-opératoires. Par ailleurs moins de 1% de patients opérés par énucléation ont nécessité une réintervention pour repoussée adénomateuse dans les 8 ans comparé à un taux de 18% de réinterventions avec la résection classique.

L'énucléation et l’adénomectomie voie ouverte Classiquement, on propose aux hommes qui présentent une grosse prostate une chirurgie à ciel ouvert : une adénomectomie. Il s’agit d’une chirurgie qui est associée à  un  taux de transfusion sanguine élevé, une durée de sondage vésical  prolongée , et des séjours hospitaliers variant de 5 à 10 jours. Contrairement à la résection, l'énucléation endoscopique est une technique indépendante de la taille de l'adénome. Par conséquent  l'énucléation est amenée à supplanter  l’opération à ciel ouvert pour le traitement des grosses prostates.

Entre des mains entraînées, cette nouvelle technique permet d'opérer des adénomes de volume supérieur à 200 gr. 

La vaporisation prostatique au plasma


La vaporisation prostatique au plasma est une technique récente que nous utilisons également dans notre clinique. Elle est indiquée chez les patients âgés, dits fragiles et/ou les patients chez lesquels un traitement anticoagulant ne peut être arrêté. Cette technique permet une excellente maîtrise du saignement per et post-opératoire. Plusieurs patients porteurs de sonde vésicale à demeure, jugés non opérables par les autres techniques, ont pu bénéficier de cette nouvelle technique.

La photo-vaporisation au laser Green-light


La photo-vaporisation au laser Green-light est une technique qui utilise le laser KTP (laser vert). Elle est souvent indiquée chez les patients très âgés et/ou chez des patients sous traitement anti-coagulant. Indiquée souvent pour des prostates de petit ou moyen volume, cette technique a un surcoût relativement élevé.

L'embolisation des artères  prostatique


Cela consiste à injecter des micro-billes (ou micro-particules) dans les artères prostatiques a fin de les oblitérer et réduire donc , théoriquement, le volume de la glande. L'avantage de cette technique est qu'elle se fait sous anesthésie locale en passant par l’artère fémorale (ou radiale) mais aussi qu'elle conserve l'éjaculation. Cependant elle nécessite un contrôle continue durant la procédure par des rayons X. Elle demande donc un haut niveau d'expertise et doit être faite dans un centre spécialisé pour réduire le temps d'irradiation (quelques heures).

On ne dispose pas assez de recul pour juger l'efficacité de cette nouvelle technique mais il semble qu'elle se situe entre le traitement médical et la chirurgie (des études comparatives sont en cours). L'amélioration des symptômes semble être significative en cas de grosse prostate (>80gr).

Cette technique est disponible en Tunisie.